Biographie Yvonne Parent



Biographie Yvonne Parent

Les Pères Oblats dirigent un sanctuaire à la sainte Vierge à Girouxville. C'est très modeste mais quand il y a pélérinage(sic), c'est pieux. Le premier pélérinage y fut organisée(sic) par les paroissiens de Jean-Côté le 9 décembre 1941. Ils étaient au nombre de 40 y compris Madame Boucher qui venait y demander sa guérison. Lisons son propre récit:

"De santé débile, je souffrais depuis l'âge de 12 ans d'une maladie du foie. En 1939, mon état s'aggrava de façon inquiétante. Médecins, remèdes, traitements coûteux étaient sans résultat. Je décidai de me tourner vers les célestes médecins. Je pris donc part au pélérinage, et je voulais y communier malgré mon extrême amaigrissement et ma grande faiblesse. Vers le milieu de la messe, ma fatigue augmenta. Je sentis un violent mal de tête, ma vue s'embrouilla tandis que mes oreilles bourdonnaient. Je me raidis énergiquement car je voulais communier. Mon mari ainsi qu'un Père Oblat voyant ma pâleur, voulurent me faire sortir; je refusai pour pouvoir communier. Agenouillée à la sainte Table, j'eus une impression étrange. Il me semblait que Notre-Seigneur et la sainte Vierge venaient eux-mêmes à moi. Au moment où ils allaient me communier, le prêtre arrivait justement devant moi et il déposa l'hostie sur ma langue. Presqu'aussitôt j'éprouvai une immense sensation de bien-être et de force qui persista tout le jour et me permit de suivre les autres exercices du pélérinage. Les forces revinrent graduellement par la suite et me furent complètement rendues au grand pélérinage du 15 août 1942. Grâces soient rendues à Notre-Dame de Lourdes". 40 ans après et Madame Boucher, que les médecins avaient depuis longtamps condamnée, est encore bien vivante et en santé.

D. Dubuc: Jean-Côté histoire et généalogie d'une paroisse du nord albertain" p. 11

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2018