Biographie Pierre Parent



Biographie Pierre Parent

Pierre Parant  
Le Boucher

"Originaire de Mortagne au Perche, Pierre Parant arriva au Canada dans le courant de l’année 1650.

Pierre Parent est arrivé au pays vers 1650. Il travailla dans la Seigneurie Notre-Dame des Anges à Beauport sous la responsabilité de son futur beau-père Jacques Badeau qui était métayer des Jésuites. Le 16 juillet 1652, Jean de Lauson accorda des titres de concession à une dizaine d'habitants du Château-Richer. Parmi ceux-ci figure Pierre Parent (1) qui a reçu un lot de 4 arpents (no 77) qui est situé près de la Rivière-aux-Chiens à la limite Est de Château-Richer. On note également que ces colons étaient probablement déjà installés sur ces terres depuis un certain temps pour se mériter ces concessions. (Cf la carte de CHATEAU-RICHER EN 1680). 

Après un séjour de quelques années au Château-Richer, et après avoir épouser à Québec le 9 février 1654, Jeanne Badeau, Parant se fixa à Beauport. Il devait y demeurer pour le reste de sa vie, et y élever ses dix-sept enfants.

Homme actif et pas embarrassé de ses dix doigts, il cumulait les occupations de cultivateur, de boucher et de marchand.

Comme marchand, nous le voyons, en 1670, vendre à Québec de la chaux et de la pierre.

Comme cultivateur, il réussit en l’espace de quatorze ans à agrandir de quatre, quinze arpents de sa terre de Beauport, ce qui supposait un travail acharné. En effet, alors qu’en 1667 il ne possédait qu’une concession bien modeste de cinq arpents, nous le trouvons établi en 1681 à la tête d’une ferme de cent arpents, avec 18 bêtes à cornes et 24 brebis.

Mais Pierre Parant n’arrêtait pas là ses activités. Il était aussi boucher. C’était même, semble-t-il, sa principale occupation puisque dans les actes officiels, il était toujours mentionné comme tel. Cette profession était d’ailleurs assez lucrative, car non seulement le boucher faisait le commerce de la viande, mais il vendait aussi à bons prix aux tanneurs et aux cordonniers les peaux de bœufs ou de veaux.

Pierre Parant mourut le 5 août 1698, et fut inhumé le lendemain dans le cimetière de Beauport.

Détail amusant. Pierre Parant qui ne savait pas signer son nom avait adopté comme marque personnelle une petite hache ‘’chopper’’. Cette marque, reconnaissons-le, ne manquait pas d’originalité."

Source:  Archives du Québec
18 février 2007 17:05:05

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2020