Biography Nicolas Dupont



Biography Nicolas Dupont

Tiré de Seigneurie de Neuville ou Seigneurie-de-Pointe-aux-Trembles. C'est un extrait concernant Nicolas Dupont et son épouse. 

La seigneurie de Dombourg était également appelée Pointe-aux-Trembles parce que la pointe où est construite l'église était couverte de bouleaux ou de trembles. 3 

Jean-François Dombourg étant presque continuellement en voyage et n'ayant pas de relève pour s'occuper du peuplement de sa seigneurie, il prit la décision d'offrir ses terres en vente à son voisin le seigneur Nicolas Dupont, sieur de Neuville. Le 12 novembre 1680, dans le cahier d'intendance no 2 des concessions en fiefs, on retrouve un acte de vente sous seing privé de Jean François Bourdon, sieur de Dombourg à Nicolas Dupont, sieur de Neuville, conseiller au Conseil Souverain, de la terre, fief et seigneurie dite Dombourg ou la Pointe-aux-Trembles. 4 

 Chronologie

Le 27 avril 1683, MM. Lefebvre de la Barre et de Meules, gouverneur et intendant de la Nouvelle France, remirent l'acte de concession à Nicolas Dupont, écuyer, sieur de Neuville, conseiller au Conseil Souverain de ce pays, de "l'espace de terre de front qui est enclos entre son fief de Neuville et le fief de la Pointe-aux Écureux, sur la même profondeur de son dit fief de Neuville, laquelle étendue de terre sera unie, jointe et incorporée au fief et seigneurie de Neuville" Aux mêmes droits de fief et justice que le dit Dupont de Neuville tient son dit fief. 5  À la suite de cette acquisition, la seigneurie de Dombourg ou de Pointe-aux-Trembles fut dès lors reconnue comme laseigneurie de Neuville

 
Le sieur de Neuville avait été anobli par le roi Louis XIV et nommé au Conseil souverain de la Nouvelle-France en 1670. Plus tard le roi le nomma à vie à ce poste. Il était l'un des plus importants membres de Conseil souverain dont il était le doyen lorsqu'il mourut, en 1716, à l'âge de 84 ans.6  

À son décès, la seigneurie de Neuville fut administrée par la famille: d'abord son petit-fils, Nicolas-Marie Renaud d'Avènes des Méloizes, de 1716 à 1743. 

Sa veuve, Angélique Chartier de Lotbinière des Méloizes prit la relève de son époux avec ses six enfants jusqu'en 1757. En janvier 1757, le cadet des enfants de la seigneuresse, Nicolas-Marie Renaud d'Avènes des Méloizes II acquit une partie des parts de ses frères et sœurs et devint le seigneur "primitif" de la Seigneurie de Neuville. Il acquit par la suite toutes les parts de la seigneurie et devint le seul propriétaire succédant à sa mère comme seigneur de Neuville.

(Chr Gosselin)

Legal Disclaimer  |  Contact us  |  Our Mission  |  Partners Link  |  Your Genealogy Tree
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2018