Biographie Lucien Lafrance



Biographie Lucien Lafrance

 

Cimetière de Sainte-Thècle du comté de Laviolette

 

 

Quincaillerie Lafrance Enr.

 

 

C'est vers la fin de l'été 1901 que Lucien Lafrance et sa sœur Hénédine partirent de Saint-Séverin pour venir fonder un commerce général à Sainte-Thècle. C'est Rosa Veillette, devenue l'épouse de Lucien Lafrance, qui tenait les livres de compte de l'entreprise. Très actifs dans leur milieu, Rosa et Lucien Lafrance auront une famille de treize enfants.


Avec le développement du village de Sainte-Thècle, le magasin général prenait de l'expansion. Il fallait répondre aux besoins de plus en plus variés de la population, des familles, des agriculteurs, des artisans, des petites industries locales, des travailleurs forestiers, etc. On y trouvait une grande variété de marchandises allant de l'alimentation aux vêtements de toutes sortes, aux tissus vendus à la verge, aux chaussures, aux chapeaux, aux moulées et aux divers articles de quincaillerie.

 

 

Les gens qui habitaient vers le nord envoyaient même leurs commandes par la poste et Lucien Lafrance les expédiaient par le train. Les gens de la haute Mauricie connaissaient bien le couple des Lafrance. Certains venaient faire baptiser leur nouveau-né à Sainte-Thècle et choisissaient le couple Lafrance comme parrain et marraine. Ensuite, après la réception offerte par les Lafrance, les nouveaux parents reprenaient le train pour le retour à la maison.

 

 

Après le décès de Lucien Lafrance en 1942, c'est son épouse Rosa qui prendra la relève en compagnie de ses fils, Laurent et Jean-Marie. En 1951, Laurent poursuit seul le commerce familial qui s'oriente progressivement vers un commerce de quincaillerie.

En 1971, c'est au tour de la troisième génération de prendre la relève. Roger Lafrance dirige la compagnie avec son père jusqu'en 1977.

Depuis, Roger Lafrance s'est entouré de sa sœur Louisette et de son frère Pierre pour diriger le commerce familial.

Lucien Lafrance a été maire du village pendant 3 mandats au cours desquels il a présidé à l'installation du réseau d'aqueduc et à l'électrification du village. Comme maire, il a aussi connu l'incendie de 1928 qui détruisit une partie des maisons de la rue principale.

Membre d'une famille ayant la musique comme passion, il participait aux diverses activités musicales et culturelles se déroulant à Sainte-Thècle.

 

 

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique

Copyright © NosOrigines.qc.ca 2021