Biographie Germaine Marin



Biographie Germaine Marin

UNE CENTENAIRE PARMI NOUS

GERMAINE MARIN-THIFAULT, NÉE À SAINT-LIN, LE 24 AVRIL 1899

Tante Germaine n'est pas née Thifault, elle l'est devenue ... par amour, en 1926, lors de son mariage avec Antonio: un acquis précieux pour les Thifault. Sept ans plus tard, son Antonio meurt après une courte maladie; ils avaient déjà perdu leur unique petite fille, Renée.

L'attachement réciproque que se témoignent les Marin et les Thifault fait que tout au cours de cette longue vie, ma tanteta été très présente parmi nous. A l'occasion de son 90e anniversaire, nous avions tracé, en quelques rimes chantées, un portrait fidèle de ce que nous connaissions d'elle. En voici un extrait:

"Le chant et la musique, le piano et l'humour                             Agrémentent pour tous la vie de chaque jour

Elle débute dans l'enseignement qu'elle quitte pour l'amour,     Douée de grands talents, elle opte pour l'aiguille.

Le coeur rempli de courage, sans perdre sa gaieté                    Elle habille de ses mains les bell' dames de la ville".

Tante Germaine a vécu sa vie à la mesure de son bon goût en habillant ces dames avec l'élégance qui la caractérise. Ainsi, elle a su mettre de la beauté dans son quotidien tout en s'imposant un emploi du temps rigoureux; cette discipline et la qualité de son travail lui ont permis de bien se débrouiller en tant que "veuve sans orphelin", et de s'accorder des loisirs intéressants. Femme d'avant-garde, tôt elle a voyagé: dans l'Ouest canadien, en croisière dans les Îles du sud, au Mexique, plus un long périple en Europe, pour y retourner plus tard.

Le décor de sa demeure, bien que relativement modeste, nous fascinait; elle dessinait aux ciseaux. Toujours accueillante, une invitation de sa part c'était le vrai bonheur et cela date de notre tendre enfance quand, avec Jeannine, Rita, Lily et Marie-Paule nous, les petites nièces de Saint-Lin, venions pendant une semaine d'été faire la grande vie à la ville: c'était la maison hantée au Parc Belmont, les chaloupes volantes au Parc Dominion, les gondoles au Parc Lafontaine, la traversée en bateau à l'île Sainte-Hélène, souvenirs immortalisés en photos et dans nos coeurs. Plus tard, ce seront nos anniversaires qu'elle soulignera par des rencontres de cousines.

Ma tante doit bien avoir quelques petits défauts, qu'importe ... je n'ai pas cherché à lui en découvrir; elle possède surtout une qualité exceptionnelle, celle de mettre en valeur les moindres talents des autres. Pas étonnant qu'elle ait inspiré mes rêves de jeunesse. Au temps où on ne parlait pas encore de "modèle" comme tel, je me souviens que c'est ce qu'elle représentait pour moi - les dons de l'aiguille en moins. Les attentions constantes et chaleureuses dont elle est l'objet aujourd'hui de la part de ses neveux et nièces sont le juste retour de ses gentillesses à notre égard. 

Germaine Thifault, dans le système présent Germaine Marin, qu'est-elle aujourd'hui devenue? Physiquement: ses yeux noisettes demeurent vifs, ses cheveux blonds coiffés en "page" encadrent un visage qui s'accommode aisément de rides plutôt rares. Cependant, sa mobilité est limitée à la suite d'une fracture de la hanche qui la confine à l'infirmerie. Mentalement: elle lit ... entre autres Le Timonier et me signale certains points d'intérêt; elle accueille encore ses visiteurs avec empressement ... tout en leur étant parfois présente ... moins longtemps; elle demeure ferme quant à ses goûts et ses désirs; elle consacre une bonne partie de son temps à ses bons souvenirs et à ses prières, entre autres la Vierge, Mère Gamelin et Mère Made-Rose.

Au premier rassemblement des Tifault chez Charles-Édouard, à Saint-Tite, elle était là, comme l'indique son numéro de membre 39. Membre assidue depuis, elle témoigne ainsi de sa fidélité aux Thifault selon ses capacités.

Fait peu banal, le 19e siècle l'aura vu naître, elle aura traversé le 20e, et elle s'apprête à saluer le 21 e à l'arrivée de l'an

2000. Voir plus bas une photo du mariage de Germaine Marin à Antonio Thifault, en 1926.

                              

Extrait du journal de famille : ''Le Timonier'', Vol. 15 No. 1, Printemps-été 1999, P. 8 et 9, / Y. Thiffault.

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2020