Biographie Fabienne Audy



Biographie Fabienne Audy

     Je suis née à Sainte-Thècle, le 14 août 1932, dans le Rang B Sud. Je suis la quatrième enfant de la famille. À l'âge de cinq ans, je suis allée passer quatre mois chez ma tante Marie-Anne alors que maman et Marie-Paule étaient malades de la diphtérie. C'est à ce moment-là, le 3 août 1938, qu'un violent ouragan a fait tomber le clocher de l'église du village. Malgré que j'étais très jeune, je m'en souviendrai toute ma vie.

     J'ai commencé mes études à l'école du Rang B Sud à l'âge de six ans. De la deuxième à la sixième année, j'ai fréquenté l'école du petit Rang Saint-Georges. J'avais douze ans lorsque nous sommes partis de l'est pour l'Alberta.

     Au mois de septembre, j'ai repris le chemin de l'école à Bonnyville. J'ai refait ma sixième année. Mes cours d'anglais furent de courte durée --- six mois seulement ---, car j'étais à ce moment-là la plus âgée des filles disponibles. Marie-Paule travaillait déjà à l'hôpital de Bonnyville et maman avait grandement besoin d'aide à la maison. J'ai aidé maman durant plusieurs années, même après notre déménagement à Fort Nelson en 1949. À l'automne, j'ai travaillé un certain temps à l'hôpital de Dawson Creek et j'ai encore aidé à la maison après notre déménagement de Bonnyville à Nampa en 1950. Durant ces années, à côtoyer quotidiennement maman, j'avais développé considérablement les talents de cuisinière.

     À l'automne 1951, après avoir passé quelques mois à la Mission Saint-Augustin, où je travaillais à la cuisine et où j'aidais mes frères et soeurs qui y étaient pensionnaires, je me rendis à Fort Nelson. Avec Antonin et maman, nous y rejoignions papa et les autres membres de la famille. J'ai trouvé de l'emploi au petit restaurant «Hilltop Cafe» au mille 295, près de Fort Nelson. Les propriétaires parlaient français et nous sommes devenus amis. Ils étaient originaires de Cut Knife en Saskatchewan. Ensuite, j'ai travaillé comme cuisinière au camp de construction où les autres membres de la famille travaillaient.

     En 1953, après huit mois à Grand Centre, je me suis rendue en Saskatchewan travailler à l'hôpital de North Battleford. Mes amis du Hilltop Cafe n'étaient pas loin à Cut Knife. Je leur rendais visite assez régulièrement.

     J'ai suivi mon cours de coiffeuse à Calgary en 1956 où je partageais un loyer dans un sous-sol avec Viateur. Il me disait que c'était seulement à cause de ma bonne cuisine qu'il demeurait avec moi. Il faudrait lui demander s'il était vraiment sérieux. Connaissant Viateur, je crois qu'il aimait bien me taquiner. Viateur prenait, à ce moment-là, son cours de menuisier à l'école technique.

     Je me suis mariée le 3 avril 1959, à Edmonton, à l'église de L'Immaculée-Conception. J'avais alors 26 ans. J'ai épousé William Ray Mustard, fils de Ray Albert, d'origine américaine, plus précisément du Nebraska. La famille Mustard était établie à Rocky Mountain House. Sa mère, Elizabeth Barnes, est née en Alberta. Notre première fille, Angela, a vu le jour à Edmonton, le 11 avril 1960.

     Lors de notre mariage, Bill et moi habitions à Hinton. Mais, en septembre 1959, nous avons déménagé à Edmonton et, de là, à Saint-Albert où est née Suzanne Elizabeth, le 4 mai 1962. De Saint-Albert, nous avons déménagé à Calgary où je demeure depuis 1966.

     Notre seul garçon, David Ray, né le 28 juin 1963, a perdu la vie dans un accident de bicyclette à Sparwood en Colombie-Britannique. C'était le 5 mai 1978. Il n'avait que 14 ans.

     Après avoir travaillé durant de nombreuses années pour le journal Calgary Herald, j'ai pris une retraite bien méritée. J'ai beaucoup de plaisir à m'occuper de ma petite-fille, car Angela, qui était à Vancouver, habite maintenant à Calgary.

     Papa et maman ont réellement fait preuve de courage et de volonté de réussir en nous faisant vivre cette vie d'aventure et de déménagements. Pour eux, l'important c'était que nous soyons heureux tout en menant une belle vie.

Fabienne en 1995


Source: Viateur C. Audy, Nous étions seize..., La famille Audy 1945-1995, Edmonton, juillet 1995, 200 pages.

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2018