Biographie Eugenie Papineau



Biographie Eugenie Papineau

http://pistard.banq.qc.ca/unite_chercheurs/description_fonds?p_anqsid=20080707091216139&p_centre=07H&p_classe=P&p_fonds=17&p_numunide=800182

Les familles Mackay et Papineau ont toutes deux joué un rôle actif dans le développement économique et politique de la région de la Petite-Nation en Outaouais. François Samuel Mackay, né à St-Eustache le 31 décembre 1821 et décédé à Papineauville le 18 juillet 1892, est notaire et juge de paix à Papineauville; il épouse, le 25 janvier 1848, à Notre-Dame de Bonsecours (Montebello), Séraphine Julie Aurélie Papineau, fille de Denis-Benjamin Papineau et de Louise-Angélique Cornud. Julie Aurélie Papineau, née le 6 juillet 1830 à Ferme de la Baie (Papineauville), est décédée à Ottawa, le 10 février 1926 et inhumée à Papineauville. Le couple a huit enfants: Auguste Stephen, Joseph Eugène Édouard; François-Samuel, Louis-Joseph, Henri, André, Charles et Vincent. Auguste Stephen (1859-1915) est avocat. Joseph Eugène Édouard (1863-1932), est médecin; il épouse le 6 juin 1900 Marie-Agnès Perrier, née vers 1865 et ont une fille: Marie Eugénie. Émilie Papineau, née le 18 septembre 1859, est décédée le 6 juin 1931. Fille cadette de Denis-Émery Papineau, elle est la soeur de Charlotte Papineau et de Gordon Benjamin Papineau. À la mort de sa mère (Charlotte Gordon), Émilie tient le ménage de son père et lui sert de secrétaire. Au décès de sa belle-soeur, Eugénie Mackay (épouse de Gordon Benjamin Papineau), elle prend chez elle ses trois neveux (Denis-Benjamin, Eugène et Eugénie). L'aîné, Denis-Benjamin, travaille à Saint-Vincent de Paul et partira en 1897 pour Dorchester, Nouveau-Brunswick. Sa soeur Charlotte demeure avec Émilie à la suite du décès de son mari, John Finn. En 1900, elle décide de travailler à l'étude de notaires fondée par son père en 1841. Elle y travaillera avec Me Victor Morin jusqu'en 1931. François-Samuel (1865-1946), fait ses études au Collège de Montréal et au Collège Bourget de Rigaud pour devenir notaire, profession qu'il exerce durant soixante ans; il épouse Marie Léa Hillman (1863-1942) et le couple a douze enfants, dont la plupart font carrière dans le domaine du droit. Louis-Joseph Mackay (1869-1952), d'abord tenancier d'un magasin à Papineauville, devient comptable au journal "La Patrie" de Montréal puis poursuit sa carrière à Ottawa, comme comptable au Ministère des Travaux publics; le 3 février 1892, il épouse Marie-Thaïs Cusson, née le 21 janvier 1872 et décédée le 9 juillet 1954 et le couple a dix-sept enfants . Historique de la conservation/Source immédiate d'acquisition
Madame Clotilde Tessier-Lavigne Painchaud, fille de Yves Tessier-Lavigne et de Eugénie Papineau, petite-fille de Marie Eugénie Mackay et de Gordon Benjamin Papineau et arrière-arrière petite-fille de Denis-Benjamin Papineau, frère de Louis-Joseph et la nièce du lieutenant-colonel Eugène Mackay-Papineau du 22e régiment canadien-français, a reçu ces documents par héritage. Elle en a fait don, avec M. Painchaud, son mari, au Centre d'archives de l'Outaouais en 1996. Des versements s'y sont ajoutés en 1998, en 1999, en 2000 et en 2001 .

 

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2020