Biographie Bertrand Paul-Jean



Biographie Bertrand Paul-Jean

Paul Bertrand, l'ancêtre de tous les Saint-Arnaud d'Amérique, signait son nom avec paraphe, ce qui indique son instruction au-dessus de la moyenne. Issu du mariage de Jean Bertrand et de Marie Née, il avait été baptisé le 27 novembre 1661 dans la paroisse Sainte Madeleine de Verneuil-sur-Avre, en Normandie (Eure), tout près de la frontière du Perche (9), son nom parait comme parrain à l occasion de 2 baptêmes vers 1695, Il est fort possible que le soldat Bertrand ait été hébergé dans l'une ou l'autre de ces familles durant l'hiver de 1695 – 1696.

Après son expédition dans l'Ouest, Bertrand est de retour à Batiscan. Le 12 novembre 1696 , il est l'un des témoins au contrat de mariage de Jean Baradat, sieur de Larieu, chirurgien de la compagnie du marquis de Vaudreuil,. C'est le premier document, semble-t-il. qui fasse état de l'emploi de Paul Bertrand: il est lui aussi soldat de M. de Vaudreuil, futur gouverneur de la Nouvelle-France. Durant ses deux stages d' hivernement à Batiscan, Paul Bertrand a dû fréquenter assidûment Gabrielle Baribeau, fille de François et de Perrine Moreau. Celle-ci avait eu quatre fils de son mariage avec Guillaume Le Bellec décédé le 27 janvier 1695. ; les deux premiers étaient décédés en bas âge, mais les deux plus jeunes vivaient toujours avec leur mère.

Le 2 juin 1697, le notaire François Trotain s'amène pour préparer le contrat de mariage liant Gabrielle Baribeau pour y inclure le jeune François et Louis Le Bellec. âgés respectivement de cinq et trois ans dans la future communauté de biens . - Les noces furent célébrées le lendemain, le 3 juin 1697. Le soldat se fit alors cultivateur. Il est probable que Paul Bertrand se soit installé dans la maison même de Guillaume Le Bellec, sur la rive nord de la rivière Batiscan. De leur union naissaient 2 garçons et 6 filles. Le 6 mai 1710 , Paul Bertrand, qui est maintenant laboureur, loue pour deux ans la terre de son voisin.Puis Gabrielle Baribeau se verra dans l'obligation de dresser l'inventaire des biens provenant de feu son premier mari, afin d'en favoriser les enfants mineurs de ce dernier.

Entre 1710 et 1725, à part une naissance et un mariage, rien ne semble avoir vraiment marqué la vie de cette paisible famille. Gabrielle Baribeau, àgée de 52 ans, est inhumée dans le cimetière de Batiscan. le 21 juin suivant, Paul Bertrand dit Saint-Arnaud dresse l'inventaire des biens de sa défunte femme, au nom de leurs enfants mineurs. Le 4 juillet, il fait donation à son fils Paul, deux jours plus tard puis il lui vend une habitation de deux arpents. Enfin, le 7 novembre, il favorise ses beaux-fils François et Louis Le Bellec. 

L'ancêtre vivra encore plusieurs années, mais il sera finalement porté lui-même en terre le 27 juillet 1739, à Sainte Geneviève de Batiscan. Il avait vécu près de 78 ans, dont près d'un demi-siècle dans son pays d'adoption

Résumé de : http://www.happyones.com/genealogy/st-arnaud/article.html

Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2018