Biographie Andre-Adolphe Dugas



Biographie Andre-Adolphe Dugas

André-Adolphe DUGAS

André-Adolphe Dugas est né le 17 décembre 1817 à Boucherville, fils d'Aimé Dugas et Marie Roy.

En 1837, André-Adolphe Dugas est étudiant en médecine à Boucherville. Il ne participe pas aux batailles de St-Denis et de St-Charles. Après la défaite des patriotes, les autorités britanniques veulent faire prêter le sermet d'allégeance à la couronne par tous les hatibants d'origine française. André-Adolphe Dugas refuse de prêter ce serment. Il intervient même auprès des magistrats de Boucherville pour les empêcher de faire ce geste. En conséquence, il est arrêté par le connétable Alexandre Comeau, écroué à la prison au Pied-du-Courant du 1er mars au 23 juin 1838 et libéré sans procès, moyennant un cautionnement de 1000 £. Il se réfugie à St-Constant, chez son frère, le Dr Guillaume-Aimé Dugas, lui-même patriote engagé.

Malgré cet emprisonnement, Dugas reste toujours actif dans le mouvement. Il participe à la seconde insurrection et aurait été du nombre des partisans de Robert Nelson à la bataille d'Odelltown, le 9 novembre 1838. Il tente de traverser la frontière, mais est capturé dans les bois, ramené à St-Constant avant d'être transféré à Montréal. Il réintègre le Pied-du-Courant où il séjourne du 13 novembre 1838 au 29 janvier 1839.

Il est reçu médecin le 25 novembre 1843 et s'établit à Saint-Rémi.

André-Adolphe Dugas se marie à Marie-Clotilde Oligny le 16 avril 1844 à St-Rémi, elle est la fille d'Isaac Oligny, cultivateur et de Clotilde St. James-Bauvais. Étaient présents au mariage: Aimé Dugas, le frère d'André-Adolphe, Julien Oligny, frère de Clotilde, Bélonie Oligny, Joseph-Hugues Martin, cultivateur, Fanny Dugas, Caroline Dugas (ses soeurs), Sophie Migrette, Charles Daneau de Muy, notaire, beau-frère, Jacques-Olivier Bureau, notaire, Éliza et Delphine Dugas, soeurs, Adeline  (Dugas) de Muy, soeur , Louise-Opportune Bougret-Dufort, épouse de Joseph-Hugues Martin.

Le contrat de mariage, devant le notaire Jacques-Olivier Bureau le 16 avril 1844 est passé à St-Rémi dans la maison de Joseph-Hugues Martin.

En 1849, conservant son esprit aventureux et attiré par la fièvre de l'or, il fait un séjour en Californie. En 1851, il est de retour à St-Rémi.

André-Adolphe Dugas se marie une deuxième fois, le 24 février 1852, Montréal, à Pélagie David, fille de Joseph David, cultivateur de St-Philippe et de Catherine Pinsonnault. Étaient présents au mariage: Eucher Bougret-Dufort, Pierre-Eusèbe Bardy et Pierre Bélanger.

Dans la décennie de 1870, le Dr Adolphe Dugas demeure à Montréal, au 480 de la rue St-Joseph, puis il emménage à St-Henri en 1873.

Il décède le 19 mars 1878 et sa inhumé le 23 mars 1878, à Montréal. Le Dr Dugas habitait alors dans la paroisse de St-Henri des Tanneries. Étaient présents: Jean et Olivier Sauvage qui n'ont su signer.

Source: Médecins et patriotes 1837-1839, Marcel J. Rheault et Georges Aubin


Mentions légales  |  Contactez-nous  |  Notre mission  |  Liens partenaires  |  Votre arbre généalogique
Copyright © NosOrigines.qc.ca 2020